• Journée nationale du don d'organes et de la greffe

     

     

     

    Personnellement, je pense qu'en cas de décès, une fois que l'âme n'est plus, il ne reste plus rien de la personne dans les organes encore viables. Par exemple, je ne crois pas qu'il y aurait encore de moi dans mon coeur s'il était greffé à un inconnu (il ne serait d'ailleurs plus le mien). En somme, je considère les organes comme des éléments purement fonctionnels, ce qui me rend d'autant plus facilement favorable au fait de les donner si jamais j'avais un accident.

    En plus j'aimerais être incinérée donc ce serait dommage de gâcher ces beaux organes ! :)

     

    Et vous, quelle est votre position par rapport au don d'organes ?

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :