•  

    Le Salar de Uyuni est non seulement le plus grand désert de sel (12.500 km² à 3.650m d'altitude !) mais c'est aussi la surface la plus parfaitement plate au monde : pas de relief, pas même une bosse, pas de végétation, ce qui supprime toute perspective et fausse les distances. En regardant l'horizon, on peut même se rendre compte que la Terre est bien ronde !

    Au-delà de la merveille géologique, c'est donc un immense terrain de jeu où l'on peut prendre un tas de photos marrantes, comme ici avec notre jeep qui se trouve juste à une dizaine de mètres de moi.

    Mon conseil : réfléchissez à l'avance à vos prises de vue car on manque d'inspiration sur place et tout ne fonctionne pas !

     

     


    votre commentaire
  •  

    Lorsque vous êtes à San Pedro de Atacama, au nord du Chili, vous ne pouvez pas le manquer.

    Ce cône parfait est visible où que vous soyez, comme s'il vous narguait. Forcément, avec ses 5.916m, le Licancabur domine la région !

    Folle que je suis, je me renseigne pour en faire l'ascension. Cette dernière ne peut se faire que depuis la Bolivie car la face chilienne est minée ! :s

    Je décide de partir avec l'agence Atacama Mistica, qui me propose un package de 6 jours 'Licancabur + Salar de Uyuni' pour 210.000 pesos soit environ 300€. Peut-être que j'aurais pu avoir moins cher avec une autre agence mais la prestation les valait.

    Autant vous prévenir, les conditions sont extrêmes : 3.200 mètres de dénivelé avalés en 12h de marche (9h de montée, 3h de descente !), marche avec crampons + piolet sur les 200 derniers mètres. Je crois que c'est le truc le plus dur que j'ai jamais fait mais la vue depuis là-haut, sur les lagunas verde et blanca est absolument magique !


    votre commentaire
  •  

    Saviez-vous que le saut à l'élastique (aussi connu sous le nom anglais Bungy Jump) est d'origine néo-zélandaise ?

    En effet cette pratique sportive nous vient de AJ Hackett, né à Pukekohe en Nouvelle Zélande en 1958. C’est en 1987 que AJ fait connaître le saut à l’élastique au monde entier en sautant clandestinement de la Tour Eiffel. Un an plus tard, il crée le premier site commercial de saut à l'élastique sur le pont Kawarau.

    S'il y avait bien un lieu où je me devais de faire mon 1er saut, c'était donc ici !

    La préparation est très pro, vous vous faites bien sûr peser pour ajuster la longueur de l'élastique, l'équipe vous installe le harnais et l'élastique (aux chevilles).

     

    "Petit" saut de 43m

    C'est le moment de sauter, j'ai un petit mouvement de recul, forcément c'est contre-nature de se lancer dans le vide, et puis dans un coin de ma tête je me dis que je veux absolument faire un joli saut.

    Finalement je me lance, la chute est très courte mais le sentiment de tomber assez désagréable, puis l'élastique me remonte, j'ai l'impression d'être dans un manège, je me marre, en fait c'est fun !

    On me récupère dans un bateau pneumatique, je suis ravie de l'avoir fait (I did it !) mais je ne suis pas sûre de vouloir recommencer ! :)

     

    Coût du challenge

    180$NZ pour le premier saut + un T-Shirt offert (60$NZ si vous voulez faire un 2e saut dans la foulée)

    100$NZ pour le package vidéo + photos imprimées + jpegs (très bonne qualité, comme vous pouvez le voir sur la photo !)

     

    A noter que vous pouvez vous lancer depuis d'autres spots autour de Queenstown, avec la même société :

    Nevis Bungy : Le plus haut avec ses 134 mètres - 260$NZ

    The Ledge Bungy : Avec une super vue sur Queenstown, on vous encourage à y faire des sauts originaux - 180$NZ

     

    La récompense

    Après le saut, je vous recommande de vous diriger vers la région viticole d'Otago, et notamment vers le domaine Mont Difficulty. Vous pourrez bien sûr tester les vins mais également y déjeuner : la cuisine y est excellente avec des tarifs corrects et surtout vous pourrez profitez de l'agréable terrasse avec vue sur les vignes !

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Si vous passez sur l'île du Nord, il faut absolument que vous fassiez un tour aux grottes de Waitomo, réputées pour leurs vers luisants.

    Pour cela, je vous conseille de vous adresser à Paul Hunt de l'agence Green Glow, qui vous préparera une journée sur mesure, en tout petit comité (max 4 - 160$ NZ par pers). Paul, géologue de formation, et passionné de biologie vous fera découvrir une partie des grottes avec un regard très personnel : il vous montrera le moindre cristal ou stalactite qui a éveillé son attention, ainsi que les habitants des grottes : vers luisants certes, mais aussi anguilles et sorte de criquets. Il est très attaché à protéger ces lieux et vous aidera à les apprécier à leur juste valeur.

    Pour arriver jusqu'aux grottes, vous faites du rappel, puis une fois arrivés à l'intérieur, Paul vous demande d'éteindre votre lampe torche : le spectacle est alors inoubliable, avec une multitude de points lumineux, comme vous pouvez le voir un peu sur la photo.

    Cerise sur le gâteau, Paul est un féru de photographie et vous montrera les meilleurs endroits (et réglages si votre appareil le permet) pour immortaliser cette voix lactée de vers luisants !

     


    votre commentaire
  •  

    Après une petite semaine au Japon, entre Kyoto, Tokyo et Kamakura, me voici sous le soleil de Sydney !

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique